Un thème, une dizaine de villes, dont N’Djaména, et un panel composé de plus de 50 experts/professionnels de la Communication feront vivre durant cinq jours la première édition du ‘’Africa Communications week’’, un réseau d’échanges intellectuels sur l’avenir du secteur lié au développement du continent africain.

ACW LOGO (2)

Du lundi 22 au vendredi 26 mai, la boucle mondiale du ‘’Africa Communications Week’’ débattra du ‘’Rôle du communicateur dans le développement de l’Afrique’’ dans une dizaine de villes et sur une quinzaine de sites. Il y aura même un site dématérialisé, car des débats sur Twitter sont prévus durant cette semaine qui projettera l’Afrique au-delà ses propres frontières.

Lancé par un duo féminin composé d’Eniola Harrison et Annie Mutamba, le ‘’Africa Communications Week’’ (ACW) est une campagne annuelle d’échanges ouverte aux professionnels de la communication ayant une expertise et/ou une vision sur l’Afrique et souhaitant partager leurs stratégies pour la transformation et les changements de notre continent. www.africacommunicationsweek.com

Qui sont les organisatrices ?

L’anglophone du duo est Eniola Harisson. Cette élégante Nigérianne est la fondatrice de Bamboo Communication, une agence-conseil en Stratégie de communication, Storrytelling et Content installée à Lagos au Nigéria. Le leitmotiv d’Eniola Harrison à travers ses activités multiples est de faire  progresser les discours sur l’Afrique…à commencer par les discours des Africains eux-mêmes.

eniola

Avec plus de 15 ans d’expérience dans la Communication et le Lobbiyng entre Washington DC et Bruxelles, Annie Mutamba est la seconde figure de proue de l’organisation de l’ACW. Cette originaire de RDC, diplômée de l’Université de Liège en Belgique, s’est spécialisée, à travers son agence-conseil Méridia Partners, dans les relations institutionnelles entre l’Afrique et l’Europe ‘’pour représenter les intérêts des pays africains’’ explique-t-elle.

annie

A la Chambre de commerce

Les différents évènements seront jumelés durant 5 jours avec des live streaming et des vidéos postées à posteriori sur les pages FB, Twitter, Instagram et LinkedIn du ACW, qui seront alimentées en temps réel pour rendre cette première édition la plus interactive possible.

La boucle du ACW reliera Lagos, Kinshasa, Abidjan, New Dheli, Londres, Bruxelles, Paris,…et N’Djaména.

Notre rencontre tchadienne (mercredi 24 mai 2017 à 16 heures) est organisée par FORTIUS Communication en collaboration avec WenakLabs et la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et de l’artisanat (CCIAMA). Dans la grande salle de la CCIAMA se tiendront deux workshop. Le premier a pour thème ‘Communication et entrepreneuriat’’ et sera animé par Alix Naïmbaye, directrice générale adjointe de la CCIAMA. La seconde séance présentera un concept singulier, qui pour son initiateur est ‘’l’avenir de la communication sur notre continent’’. Ibbo Dady Abdoulaye, directeur de la communication de la CBLT, Commission du bassin du lac Tchad, présentera ‘’Communiquer vers les populations rurales, un moyen de créer une nouvelle classe moyenne en Afrique’’.

Nous vous attendons nombreux sur les RS et ce mercredi 24 à la Chambre de commerce à 16 heures pour faire de N’Djaména une ville reliée au monde.

 

Chérif ADOUDOU ARTINE, leader numérique autoproclamé @fortius0

signature blog