Elia revient sur les faits d’actu de la semaine écoulée au Tchad. Une Mariam Mahamat Nour pas très en forme, un édile adultérin zigouillé, une opposition qui s'oppose toujours aussi mollement ou encore l'aller/retour du PR au Maroc sont les faits principaux du journal de cette semaine. Une actue morne mais réhaussée par une impertinence toute féminine...                                                    

Une des affiches du film

 

#Tchad ya tchad hiya ! On ne choisit pas son pays hein. Cette semaine on a eu droit à la série spéciale politique de l'année…
Comme toutes séries, il y a un début. Tout a commencé par l'épisode 1 le lundi…

Laissez nos 40° tranquilles

Le chef président en exercice de l’Union africaine macha lundi fi Maroc (Marrakech) pour défendre les intérêts africains et tchadiens devant une centaine des chefs d’Etat à la COP 22, une réunion de haut niveau sur le climat.

Quand le chat n'est pas là les souris dansent: Ambakirta bess guabal, il n’a pas fait long feu est revient à N’djaména dans un contexte tendu.

C'est là que ça devient intéressant en deux jours il y a eu un bordel… Le gouvernement a désamorcé jeudi l'examen d'une motion de censure déposée par l'opposition quelques heures avant un meeting prévu dans l'après-midi à N'Djamena malgré son interdiction par les autorités.
Comme l’explique le quotidien français à tendance catholique, La Croix, le ministre de l’Intérieur gal cette marche était de « nature à perturber l’ordre public, déstabiliser la population et intoxiquer l’opinion publique nationale et internationale ».
Nass international t'ont demandé de les impliquer dans ta galere wa?

Gangsta life – Episode 2 de la série politique

Al opposition ma simio kalame gouvernement et ils ont donné rendez-vous aux militants au stade d’Abena dans le 7e arrondissement de N’Djaména. Là vous vous demandez « pourquoi ? » : houmame gal c'est pour appeler à l’indignation par rapport à la crise sociale qui touche le pays.

On est face à une armée qui sait tirer, mais qui ne sait pas contenir une manifestation, donc korobo plusieurs militants d'opposition alors qu'ils tentaient de faire une parade après l'interdiction d'un meeting interdit par les autorités.
Et bien sûr, l’opposition a demandé vendredi la libération de ses chefs de file.
#FinDuGame !
Fin de la série politique.

Au Tchad, les fous prennent de meilleures décisions que les gouvernants

Plus de 1000 présumés Boko Haram tchadiens se sont rendus à l'armée. Le préfet de la région du Lac-Tchad (ouest) a indiqué lors de l'émission "Newsday" de la BBC que ces présumés combattants ne seront pas détenus, mais auditionnés par les autorités du Tchad avant de rejoindre leur famille.
Ma akher lokou…?

Le délire des hommes en toges

Eux ils commencent vraiment à me saouler 
Les magistrats annoncent avoir durci la grève entamée dama gal ils vont reconduire leur grève sèche pour un mois sur toute l'étendue du territoire. 
Simita fi RFI un prisonnier galké "La justice ne travaille pas, les magistrats sont en grève.
Il faut donc le libérer parce qu'il n'y a pas de justice au Tchad". 
Mouchotine da mdrr ..

Donc on a les moyens de faire de l'humanitaire sey ?

Selon Mamadou Dian Baldé, représentant adjoint du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), notre hospitalité tchadienne fait de nous le deuxième pays d'accueil de réfugiés sur le continent africain, iyoooo zen.

Wallaye on a vraiment des problèmes de tous genres au Tchad

Un groupe d'associations de la société civile demande l'abolition de la peine de mort.
En bref la peine de mort a été officiellement supprimée du code pénal tchadien en 2014, mais elle a été réintroduite en août 2015 à travers une loi spéciale, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.
Nodjitoloum Salomon, coordinateur de la Coalition nationale contre la peine de mort au Tchad, gal : "l'argument de la lutte contre le terrorisme n'est pas valable."
Inti tu sais si ils t'ont pas demandé ton avis au début ce n’est pas maintenant que ton avis va compter mais je suis de tout cœur avec toi.

Punchline de la semaine

Mariam Mahamat Nour ne croit pas à la candidature de Moussa Faki.
Notre Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement ma ta khafé Allah, galké : "Je me bats pour que les Tchadiens soient employés  dans les organisations internationales. Mais quand on présente les CV des Tchadiens face aux Ouest-Africains,  il n’y a pas Match."
Bess quelqu'un a débarqué de nulle part ley yi sida la khachima !
Merci Amine Idriss Adoum, il m'a tellement fait plaisir avec ce qu'il lui a répondu:
"Nous avons certes un déficit de formation dans notre pays mais pris individuellement, les Tchadiens ne sont pas moins compétents ni moins solidaires que les autres Africains."

Fait divers de la semaine

Le Maire de la ville de Pala, Abdoulaye Daba Gong Balet,  assassiné dans la nuit de jeudi à vendredi pour, tenez-vous prêts,…ADULTERE !
Comment voulez-vous obtenir le respect du peuple si on vous tue pour une telle raison Allah lekou wa?

Tristesse de la semaine

La députée Aziza Baroud remplacée par le député Acheikh Abakar.
Donc au Tchad quand tu dis la vérité bess on te dégage.

Pendant ce temps...

On a eu les primaires de la droite en France.
Et vous avez sarkozy Game Over. Kalama kamal miskine !

Sur ce, bonne soirée à tous.

Elia

Retrouvez-moi sur Twitter @SahoulbaE

elia signature II