La palmarès des incontournables en 2016 se termine avec la rubrique société. Un sportif, deux artistes et un "pure player" clôturent cette liste de femmes et d'hommes qui feront briller le Tchad.

Aprés les politiques mardi et les acteurs économiques mercredi, nous concluons notre trombinoscope avec la rubrique société. On retrouve un sportif et deux artistes qui montent. Leurs succès sont forcement les nôtres, car ils feront parler positivement du Tchad et leurs histoires dessineront des sourires sur le visage de nos compatriotes vivant à l’étranger. Nos vrais ambassadeurs, ce sont eux !

Le cas de Maître Moudeina

moudeina

Un de mes contacts sur Twitter (@alikourtou) m’a posé la question de savoir si Jacqueline Moudeina est dans cette liste de personnalités. Malheureusement non. Cette avocate de 58 ans a été en première ligne dans l’instruction et depuis le début du procès Habré. Son importance dépasse la simple sphère médiatique et elle mériterait tout un dossier à elle seule pour les raisons que tout le monde sait. Le procés de Dakar cristalise une certaine haine. Par conséquent, parler de la militante des Droits de l'homme dans un petit chapitre de classement n'aurait rien apporté à l'exercice.

 

Le gladiteur de la scène

fiche mawndoue

Ouaga—Ndjaména—Abdijan. Ces trois noms de villes résument le parcours artistique et initiatique du petit-fils de la ‘’pleureuse’’. Guitare à la main et discours toujours bien tranché, Mawndoé dégage une énergie rare chez les artistes tchadiens. Il est fascinant, car sa passion est débordante et sonne de temps à autre comme un acte militant pour la reconnaissance de son métier. Celle-là même qu’il a acquise à l’étranger (un duo avec le groupe X Maleya et une nomination pour les KORA Awards dans la catégorie meilleur chanteur d’Afrique centrale). Mawndoé a ce petit plus de professionnalisme par rapport à ces compatriotes artistes. Pour preuve, son site internet d’une sobriété exquise. Cette page et la manière dont elle est gérée vous classe l’homme.  Ce griot du XXIème siècle qui ne cesse de parler de ses racines souhaite au fond de lui quelque chose de très simple: que son œuvre soit reconnue et respectée au Tchad comme elle l’est ailleurs.

 

A l'attaque !

fiche ninga

Le petit gars de Walia assure en tout point.  Débarqué à Montpelier à la  fin du mercato estival 2015 en provenance du club gabonais de Manga Sport, il est la révélation de cet automne en Ligue 1, l’élite du championnat de France de football. Pour preuve, il a été élu deux fois en trois semaines dans le ONZE type de L1 par le magazine sportif de référence,  L’Equipe. Remplaçant en début de saison, il a dissipé les doutes de ceux qui estimaient que son transfert était hasardeux. 9 matchs et 6 buts plus tard, Ninga est désormais l’attaquant que tout le monde suit. L’ancien joueur de Foulah Edifice ne doit rien à personne. Son travail acharné et sa volonté de fer sont les seuls éléments  qui l’ont mené là où il est actuellement.  Espérons qu’il continue sur cette voie, car la gloire et les Euros du foot business sont au bout du chemin. Indécent ? Non, réaliste !

 

Gazongua serait fier d'elle

fiche rimtobaye

Partie de Ndjaména en 2013 avec son époux, le musicien Izra Rimtobaye du groupe H Sao, la voilà en 2015 à l’affiche d’une grosse production franco/belge intitulée « Les Chevaliers blancs », une adaptation de l’affaire de l’Arche de Zoé. Le film sera sur les écrans de l’Hexagone à partir du 20 janvier 2016. Une percée aussi tonitruante qu’innatendue pour la fille du regretté Maître Gazongua. Un rôle prédestiné pour cette tchadienne au physique avantageux (hérité d’une pratique assidue du judo pendant plusieurs années) et à la capacité  de travail hors norme ? Oui, comme nous dirions au Tchad, « makthoub ! ». Le destin d’une artiste, fille d’artiste et femme d’artiste. Aurait-il pu en être autrement ?

 

En bonus, celui qui sera de facto médiatique, car il est le média.

Economie numérique

fiche djimtebaye

Visionnaire ? Avant-gardiste ? Créateur ?  Influenceur ? On ne sait comment le définir tant il a des cordes insoupçonnées à son arc. A travers son portail d’informations TCHAD INFOS, Mamadou Djimtebaye est entrain petit à petit de faire main basse sur la presse en ligne tchadienne, sur l’avenir du journalisme donc.  Malgré quelques maladresses dues principalement au format instantané qu’il souhaite livrer à ses lecteurs, son site se place comme la référence  tchadienne pour les internautes étrangers. Plus de 20 000 visites uniques par mois, une page Facebook qui culmine à 31 000 abonnées est des idées de développement plein la tête. Ce n’est pas encore Google, mais c’est déjà le pure player du net tchadien. Si vous vous demandez comment gagner de l’argent avec Internet, sollicitez ses conseils. 

Bonne soirée.

Lire aussi : TCHAD : 10 INCONTOURNABLES EN 2016 (1/4)

                   TCHAD : 10 INCONTOURNABLES EN 2016 (2/4)

                   TCHAD : 10 INCONTOURNABLES EN 2016 (3/4)

Chérif ADOUDOU

signature blog