Mercredi, 2 vendeurs ambulants sénégalais ont été tués à Florence. 3 autres de leurs compatriotes on été grièvement blessés. L'auteur de ces actes à caractère raciste est un homme âgé de 50 ans. 

 Après de longues années de laissé aller dans le nord de la péninsule italienne, les crimes racistes sont devenus monnaie courante. Ce sentimenBruna Ndiayet de rejet envers les immigrants a été soutenu ouvertement par le partie d’extrême droit 'La Ligue du nord', partenaire gouvernementale de 'Forza Italia', le formation politique de l'ancien premier ministre Silvio Berlusconi.

Mario Monti, le nouveau chef de gouvernement italien, s'est rendu sur place pour apporter son soutien à la communauté sénégalaise de Florence.

Plus d'info ici: www.jeuneafrique.com